5 erreurs à ne surtout pas faire lors d'une entrevue

emploi-erreurs-entretien

Il est essentiel de profiter de l'opportunité que représente un entretien pour mettre en valeur vos qualités et vous assurer de vous démarquer des autres candidats. Les nerfs jouent un rôle dans le processus d'entretien et tout le monde a des points à améliorer.

Cependant, le plus souvent, ce sont les erreurs les plus évitables qui peuvent vous coûter le poste. Découvrez les 5 erreurs à éviter en amont et durant l'entretien.

1.     Ne pas être préparé

La préparation à une entrevue est essentielle pour arriver dans un état d'esprit confiant et se sentir prêt à répondre aux questions de l'examinateur. Renseignez-vous sur l'historique de l'entreprise, sa place sur le marché et ses concurrents, et familiarisez-vous avec ses principaux membres. Assurez-vous de bien comprendre le poste qui vous est proposé, le rôle que vous occuperez et son impact dans l'entreprise.

Être prêt signifie également savoir comment vous allez vous rendre à votre entretien, planifier votre itinéraire et tenir compte des retards éventuels. Il n'y a pas d'excuses pour les retards lors d'un entretien d'embauche, alors montrez votre enthousiasme en arrivant à l'heure.

Les retards sont parfois inévitables et, si les circonstances sont indépendantes de votre volonté, ils ne doivent pas vous mettre hors course. Emportez avec vous les coordonnées de votre contact pour l'entretien afin de pouvoir le prévenir si vous rencontrez des problèmes en chemin.

Pour les entretiens virtuels, assurez-vous que toutes vos technologies fonctionnent et sont correctement configurées, ayez à portée de main toutes les connexions et veillez à ce que toutes les distractions soient éliminées.

2.     S'habiller de manière inappropriée

Il est essentiel d'avoir une belle allure lors d'un entretien, alors choisissez soigneusement votre tenue. Les vêtements doivent être propres et fraîchement repassés. Se présenter avec un jean déchiré et une paire de baskets ne donne pas une impression professionnelle.

Le fait de connaître le type d'entreprise dans laquelle vous avez postulé devrait vous donner un indice sur le code vestimentaire. Par exemple, dans les entreprises juridiques ou commerciales, la tenue vestimentaire est généralement plus formelle, tandis que dans les entreprises créatives ou informatiques, le code vestimentaire est plus décontracté. Toutefois, en cas de doute, optez toujours pour la prudence. Il est préférable d'être trop formel que pas assez.

3.     Parler trop ou pas assez

Apprendre à trouver le juste milieu entre parler trop et parler trop peu peut être un défi. L'hésitation est une erreur fréquente lors des entretiens et est souvent due à la nervosité, mais évitez de parler de tout en même temps.

Il est important de vendre vos compétences et votre expérience sans radoter. Lorsque l'examinateur pose une question, faites une pause de quelques secondes, respirez et rassemblez vos idées avant de répondre. Si vous parlez trop ou trop vite, vous risquez également de perdre votre interlocuteur ou de l'interrompre.

À l'inverse, ne pas donner assez d'informations et oublier de mentionner des points importants peut être tout aussi préjudiciable que de bafouiller. Pour éviter que cela ne se produise, entraînez-vous à l'avance à répondre aux questions d'entretien les plus courantes et assurez-vous de disposer d'un certain nombre d'exemples tirés de vos études et de votre expérience professionnelle antérieure.

4.     Critiquer ses anciens employeurs ou collègues

Se plaindre de ses collègues, attirer l'attention sur les aspects négatifs de son emploi précédent ou actuel ou se plaindre de ses supérieurs sont autant d'éléments susceptibles de réduire vos chances de réussite.

Cela donne aux employeurs une mauvaise impression de vous et les amène à se demander ce que vous diriez d'eux dans des circonstances similaires.

Quelle que soit la raison pour laquelle vous avez quitté votre emploi précédent ou actuel, soyez toujours diplomate. Au lieu de souligner les erreurs des autres, insistez sur les mesures positives que vous avez prises pour les surmonter. Cela montre à quel point vous pouvez être proactif.

5.     Ne pas poser de questions

Lorsque l'entretien touche à sa fin, le recruteur vous demandera si vous avez des questions à lui poser. Ce n'est jamais une bonne idée de refuser. C'est l'occasion d'obtenir des réponses à vos questions sur le poste et l'entreprise, ne la gâchez pas. Poser quelques questions pertinentes montre votre intérêt pour le poste. Vous pouvez demander quels sont les projets en cours sur lesquels travaille votre équipe potentielle, les possibilités de progression, ou comment l'entreprise se voit dans cinq ans.

Publié le : 31-01-2022

257 vues

Cet article n'a pas encore d'avis, soyez le 1er à partager votre expérience avec notre communauté.

Aucune note

Votre e-mail ne sera pas visible
Séléctionnez de 1 à 5 étoiles
30 caractères minimum
Pour aller plus loin

Vous souhaitez rédiger un article de qualité, vous permettant de vous faire connaitre et d'améliorer votre référencement naturel ? Notre équipe de rédacteurs et de référenceurs est prête à rédiger entièrement vos contenus.

×