Goudronnage.net : Enrobé ou goudron : faire le bon choix

goudronnage

Le goudron et l'enrobé de bitume suscitent souvent la confusion, du fait de leur utilisation commune pour le revêtement de sols. Quelles sont les différences entre le goudron et l'enrobé et comment faire le bon choix ?

Le goudron est un produit obtenu par pyrolyse de la houille ou des troncs et racines de bois résineux, généralement le pin. Il a été utilisé pendant plusieurs siècles, mais a été abandonné depuis les années 80 au profit du bitume. En effet, en plus de son coût de production élevé, il s'avère que le goudron contient certains éléments chimiques cancérigènes. Bien que le goudron ne soit plus utilisé de nos jours, le terme « goudronnage » subsiste pour qualifier les travaux de revêtement de sol mettant en œuvre des granulats et un liant comme le bitume.

Qu'en est-il de l'enrobé ?

L'enrobé moderne est constitué de granulats, de sable, de fines et du bitume comme liant. Contrairement au goudron, le bitume est obtenu par distillation de pétrole brut ou par recyclage de produits plastiques dans le cas du bitume polymère. Il est aussi présent à l'état naturel, et s'extrait dans des lacs de bitume ou des filons souterrains. L'enrobé de bitume offre de nombreuses possibilités quant au revêtement de sol sur les sites publics ou privés. Plusieurs choix s'offrent de ce fait dans la mise en œuvre de ce revêtement.

L'enrobé à froid est une solution de revêtement peu coûteuse et facile à mettre en œuvre. Le composé est en effet appliqué à température ambiante et ne requiert qu'un damage après sa pose. Il est en revanche moins durable et sert davantage dans les travaux de réparation ou de colmatage des trous et fissures.

L'enrobé à chaud permet quant à lui d'obtenir un goudronnage de haute qualité et durable. Sa mise en œuvre est en revanche plus complexe, et doit être réalisée par un professionnel. Le composé de granulats, de sable, de fines et de bitume est préparé dans des unités de bitumage à haute température, puis posé sur le sol à couvrir à des températures allant de 130 °C à 150 °C. Un matériel spécifique est de ce fait nécessaire pour cette technique de goudronnage. L'enrobé à chaud peut d'ailleurs être décliné dans plusieurs variétés, dont le bitume drainant, le bitume imperméabilisé et le bitume coloré.

Publié le : 16-06-2021

251 vues

Ce site n'a pas encore d'avis, soyez le 1er à partager votre expérience avec notre communauté.

Aucune note

Votre e-mail ne sera pas visible
Séléctionnez de 1 à 5 étoiles
30 caractères minimum
Pour aller plus loin

Vous souhaitez rédiger un article de qualité, vous permettant de vous faire connaitre et d'améliorer votre référencement naturel ? Notre équipe de rédacteurs et de référenceurs est prête à rédiger entièrement vos contenus.

×