Douleurs aux cervicales, que faire ? L'ostéopathie peut vous aider !

Douleurs aux cervicales

Pouvant toucher 30 à 50 % des personnes adultes, les douleurs cervicales peuvent rapidement devenir insupportables en un court instant. En effet, la cervicale, douleur cervicale ou encore cervicalgie, se traduit souvent par une raideur limitée par les mouvements du cou. Ce phénomène résulte généralement du vieillissement croissant de la population. Il en est de même de la sédentarité, notamment de la position assise prolongée devant les Smartphones et les ordinateurs. Pour agir efficacement contre ces douleurs, la consultation d'un ostéopathe expérimenté est vivement conseillée. Explications. 

Quelle est l'origine des cervicalgies ?

La cervicalgie est une douleur ressentie à l'arrière du cou. Elle est située entre la ligne de courbure occipitale et la première apophyse épineuse thoracique, au sommet des épaules. La souffrance ressentie peut varier selon les situations et s'accompagner de divers symptômes. En cas de doute, il vaut mieux tout de suite contacter un ostéopathe à Grenoble ou ses environs. 

Habituellement, la douleur cervicale peut se faire ressentir avec des paresthésies et des fourmillements dans les membres supérieurs. Des tiraillements dans les épaules et les bras peuvent aussi se présenter. Idem pour les maux de tête et les vertiges par exemple. 

Pour y remédier, le patient peut recourir à : 

  • Un ostéopathe : dans le cas où la douleur cervicale s'avère bénigne comme tout type d'affections fonctionnelles de l'appareil locomoteur.
  • Un médecin ou un service d'urgences hospitalier : si la cervicalgie est d'origine inflammatoire, métabolique ou même infectieuse (engendrant fièvre, douleurs nocturnes non liées à un changement de position, efficacité des antalgiques, etc.).

Le traitement ostéopathique des douleurs cervicales est-il efficace ?

Grâce à un interrogatoire et des tests précis, l'ostéopathe va établir un diagnostic d'opportunité. Cela permet de déterminer si la cervicalgie entre dans le cadre des pathologies fonctionnelles. 

Deux types de cervicalgies fonctionnelles existent à présent :

Les cervicalgies aiguës

Les cervicalgies aiguës sont présentes depuis moins de trois mois. Elles peuvent apparaître spontanément ou à la suite d'un traumatisme de la colonne cervicale. Dans ce cas, les manipulations et mobilisations du rachis cervical pratiquées par les ostéopathes permettent d'accélérer le temps de guérison. Cela permet de réduire la douleur et les spasmes musculaires qui y sont associés. Ce système favorise aussi la récupération de la mobilité de la colonne cervicale. 

Par ailleurs, plusieurs études ont montré que l'évolution spontanée des douleurs cervicales aiguës est favorable. En effet, la plupart des patients peuvent espérer se rétablir en quelques semaines, sans l'intervention d'un professionnel de santé.

La cervicalgie chronique

Il s'agit d'une cervicalgie présente depuis plus de trois mois. Dans la plupart des cas, son traitement est plus complexe. L'intervention d'un seul professionnel de santé ne suffit généralement pas dans cette situation. Il faut accompagner le traitement par manipulations ostéopathiques d'un traitement médicamenteux. 

Dans ce cadre, en tant que biomécanicien, l'ostéopathe vise à réduire la douleur ressentie par le patient. Cela peut se faire par des manipulations ou des mobilisations articulaires. Il s'agit avant tout d'identifier les facteurs de risque et d'orienter le patient vers le ou les professionnels compétents.

Publié le : 23-05-2022

38 vues

Cet article n'a pas encore d'avis, soyez le 1er à partager votre expérience avec notre communauté.

Aucune note

Votre e-mail ne sera pas visible
Séléctionnez de 1 à 5 étoiles
30 caractères minimum
Pour aller plus loin

Vous souhaitez rédiger un article de qualité, vous permettant de vous faire connaitre et d'améliorer votre référencement naturel ? Notre équipe de rédacteurs et de référenceurs est prête à rédiger entièrement vos contenus.

×