Comment devenir un bon rédacteur SEO ?

rédaction seo

La rédaction est utile pour pouvoir écrire un texte. Et pour écrire sur Internet, il faut maîtriser la rédaction web, et non la rédaction tout court. Savoir rédiger pour le web est synonyme de bien référencer son site web. Pourtant, la course vers la rédaction web est galopante. Une multitude de rédacteurs maîtrisent actuellement ce domaine. Alors pour se démarquer, la rédaction web ne suffit plus. Il faut la rédaction SEO, ou rédaction web & SEO.

Zoom sur les techniques à mettre en pratique. Définition et importance de la rédaction SEO. On ne peut devenir un bon rédacteur SEO sans connaître ce qu'est une rédaction SEO. Elle est une rédaction web, mais rédaction répondant à des contraintes SEO. Le rédacteur se sert pour cela de toutes les techniques y afférentes. En quelque sorte, la rédaction SEO n'est autre qu'un style d'écriture web, mais écriture orientée SEO. Le SEO se base sur le référencement naturel. Le travail du rédacteur consiste donc à miser sur l'utilisation stratégique des mots-clés dans sa rédaction.

Qu'en est-il de l'impact de la rédaction SEO sur le positionnement de son site Internet ?
En fait, elle est source d'un bon référencement. En effet, elle contribue à l'optimisation du positionnement de son site. Plus celui-ci se place sur les bonnes positions auprès des moteurs de recherche, plus le nombre de ses visiteurs augmente.

Rédiger stratégiquement son introduction et sa conclusion

Depuis tout petit, l'on connaît qu'une introduction est à rédiger avec soin. Elle doit être fruit d'une réflexion pure et dure. Ce principe s'applique encore jusqu'à nos jours, jusqu'à la rédaction SEO. L'introduction doit contextualiser le texte dans son entier pour le lecteur. Son mot clé cible doit figurer dès même dans l'une des quatre premières lignes de son introduction. Ce mot clé principal, aussi appelé requête cible, peut être mis en italique ou en gras. Dans son introduction, on peut miser un peu sur le storytelling. Ce qui permet de maintenir l'attention des lecteurs. Cela réduit donc à tout prix le taux d'abandon de sa page (taux de rebond).

Qu'en est-il de la conclusion ?
Elle n'a pas un impact direct sur le référencement de son site. Et même s'il y en a un impact, c'est très faible. Elle n'est pas pour autant à prendre à la légère. La conclusion doit faire l'objet d'une récapitulation convaincante des hypothèses expliquées depuis l'introduction et dans le corps du développement. Si elle raffermit l'intérêt et la conviction des lecteurs, ils ont tendance à publier la page sur les réseaux sociaux. C'est à ce stage de partage de sa ou ses pages qu'on peut voir rehausser le référencement de son site. Longueur de phrase et mot de transition : à soigner dans sa rédaction SEO Google est encore très loin des êtres humains, en termes d'analyse de langage.

Jusque-là, il analyse mieux et privilégie les phrases courtes. Mais cela pose un peu de problème pour la rédaction en langue française. Car elle est plus complexe, de par sa richesse grammaticale et orthographique. Pourtant, on peut avoir des phrases simples. Les tournures complexes, avec souvent des phrases subordonnées sont à bannir, ou du moins à réduire au maximum. En général, une phrase doit contenir 15 mots au minimum, et 25 au maximum. À part les contraintes de longueur de phrase, il y a également les mots de transition. Ils sont à utiliser à bon escient, et plus ou moins souvent. Un texte doit comporter au maximum un taux de mots de transition de 30%. Si on ne va pas au-delà de ce taux, Google considère son texte comme moins lisible.

En fait, avec un texte qui contient un taux de mots de transition en dessous de 10 %, il a horreur de ce texte, le considérant comme de moins en moins lisible. Nombreuses sont les mots de liaison : dès que, d'abord, ensuite, cependant, lorsque, dorénavant, désormais, aussitôt, donc… Le taux est évalué en fonction de la longueur de son texte. Dans un texte de 2000 à 25000 mots, ces mots de liaison sus-énumérés ne sont pas suffisants. On peut encore donc s'étendre dans ses mots : par conséquent, de plus, néanmoins, bientôt, autrement, quelquefois, en effet, etc. En définitive, toutes ces techniques contribuent énormément à l'optimisation du référencement de son site Internet. Seulement, ces étapes doivent être suivies à la lettre.

Si elles sont bel et bien adoptées, on peut espérer maîtriser la rédaction SEO, devenir un bon rédacteur SEO.

Publié le : 06-03-2020

397 vues

Cet article n'a pas encore d'avis, soyez le 1er à partager votre expérience avec notre communauté.

Aucune note

Votre e-mail ne sera pas visible
Séléctionnez de 1 à 5 étoiles
30 caractères minimum
Pour aller plus loin

Vous souhaitez rédiger un article de qualité, vous permettant de vous faire connaitre et d'améliorer votre référencement naturel ? Notre équipe de rédacteurs et de référenceurs est prête à rédiger entièrement vos contenus.

Statistiques

  • Sites inscrits : 3311
  • Sites refusés : 898
  • Articles inscrits : 653
  • Articles refusés : 198
  • Visites sur les sites et articles : 1212717
  • Membres inscrits : 5009

A propos

L'annuaire de sites web est mis gratuitement à disposition par Faitesvousconnaitre.com.

Celui-ci est gérée par la société portant le même nom, elle a pour vocation de fournir un service de qualité à la communauté et également de développer des outils pour vous faire connaitre.

Besoin d'aide sur le portail ?
Vous souhaitez vous faire connaître ?

Remplissez le formulaire ci-dessous et notre équipe vous répondra dans les meilleurs délais.

×