Assurer la notoriété de la marque grâce aux influenceurs rémunérés

influenceurs rémunérés

Avec la place qu'Internet et les médias sociaux tiennent désormais dans notre vie quotidienne, une nouvelle catégorie de métiers a vu le jour : les influenceurs. Ces stars d'Instagram, de YouTube ou d'autres plateformes profitent de leur notoriété sur les réseaux sociaux pour « influencer » leur large audience et leurs followers. Ainsi naît une nouvelle forme de marketing, le marketing digital. Il met en place une méthode innovatrice, l'influence digitale, qui permet à une marque de placer un de ses produits via ces célébrités au nombre d'abonnés élevés. 

Le marketing d'influence

Fonctionnement 

Il s'agit d'une version numérique du traditionnel « bouche-à-oreille ». Cette stratégie marketing s'appuie principalement sur la crédibilité et l'e-reputation qu'ont les leaders d'opinion du web (youtubeurs, blogueurs etc.) sur leur communauté. Le but est de collaborer avec eux afin qu'ils réalisent une campagne d'influence ou deviennent ambassadeurs de leur produit et que celui-ci se vende plus. Les influenceurs se servent de la communication digitale, de contenus sponsorisés et/ou de publications avec hashtag et mots-clés. 

Les différents types d'influenceurs

On peut classer ces derniers en quatre catégories : 

  • Les nano influenceurs (ou prescripteurs de niche) ont moins de 10 000 abonnés ou followers. Leurs tarifs sont généralement bas, mais le taux d'engagement et de conversion sont élevés.

  • Les micro influenceurs sont proches de leur communauté, dont le nombre de followers varie entre 10 000 et 100 000. Ils ont un taux d'engagement élevé.

  • Les macro influenceurs ont une forte visibilité, grâce à leurs abonnés, dont l'effectif se situe entre 100 000 et 500 000.

  • Les méga influenceurs sont l'élite : célébrités, artistes ou encore sportifs. Avec 500 000 à plusieurs centaines de millions d'abonnés, leur portée est très importante, l'engagement est faible et le tarif est élevé. Sur son compte Instagram, le footballeur Cristiano Ronaldo est très suivi (385 millions d'abonnés) et sur Twitter, la chanteuse Katy Perry se démarque des autres people.

La mise en place de la stratégie marketing

Les objectifs de branding et le budget 

La campagne marketing doit établir des objectifs clairs. Par exemple, pour gagner en visibilité pour une entreprise, un macro influenceur avec de grandes audiences, sera un levier marketing idéal. Pour générer des prospects, on peut créer de la conversion avec une offre promotionnelle. Pour établir le budget, une étude de marché est indispensable : connaître les différents tarifs pratiqués par les influenceurs, en fonction de leurs moyens d'influence, la plateforme choisie ou encore le type de campagne publicitaire. A titre d'information, il est rare en France qu'un influenceur facture un contenu sponsorisé à plus de 500 €. 

La mise en relation influenceurs

Pour un retour sur investissement rapide, il est essentiel que la relation entre une marque et son influenceur soit aussi naturelle que possible. L'entreprise doit alors bien étudier le profil, la visibilité, l'audience cible et le domaine d'influence, ainsi que le ton du leader d'opinion. Ses valeurs doivent concorder avec celles de l'entreprise. Afin d'aider les marques et enseignes à trouver l'ambassadeur adéquat pour leur produit, un nouveau type d'agence de communication a émergé. On peut en savoir plus sur les rôles et missions d'une agence mise en relation influenceurs et grandes marques sur le Web. 

L'accord avec l'influenceur

Une fois qu'on a trouvé le bon influenceur, il faut alors entrer dans les négociations. Une proposition tarifaire raisonnable, des arguments porteurs pour le convaincre, etc. L'échange doit se faire dans les deux sens car il est déconseillé d'imposer des directives strictes à l'influenceur. En effet, il a déjà établi une relation avec sa communauté, relation dont lui seul connait les clés. Les formalités (format de contenu, durée de la vidéo, lien de redirection à insérer…) peuvent cependant être contractualisés durant le brainstorming. Souvent, les nano et macro influenceurs n'exigent pas une rémunération, mais la marque peut, en revanche, leur offrir des produits ou leur demander leur collaboration future pour de nouveaux articles. 

Publié le : 04-01-2022

140 vues

Cet article n'a pas encore d'avis, soyez le 1er à partager votre expérience avec notre communauté.

Aucune note

Votre e-mail ne sera pas visible
Séléctionnez de 1 à 5 étoiles
30 caractères minimum
Pour aller plus loin

Vous souhaitez rédiger un article de qualité, vous permettant de vous faire connaitre et d'améliorer votre référencement naturel ? Notre équipe de rédacteurs et de référenceurs est prête à rédiger entièrement vos contenus.

×