Salle de bains : choisir le bon parquet

Salle de bains : choisir le bon parquet

Traditionnellement, la plupart des sols de salle de bains sont en carreaux de céramique ou en vinyle, car ces matériaux sont abordables, imperméables et faciles à entretenir. Mais les propriétaires qui souhaitent donner un tout nouveau look à leur salle de bains ont le choix entre de nombreuses options intéressantes autres que ces deux matériaux classiques.

C'est le cas du parquet qui peut parfaitement être utilisé comme revêtement de sol dans une salle de bains. Sauf que cette pièce très humide ne permet pas la pose de tous types de parquets : demandez à votre artisan un devis rénovation de salle de bains pour cela.
La pose du parquet est faite clipsée (sur modèles ainsi fabriqués), ou collée, ou clouée (parquets massifs uniquement). Les parquets sont proposés en différentes essences de bois : chêne, hêtre, bouleau, peuplier, bambou, autres exotiques... et le choix dépend de l'esthétique, de la teinte et de la durabilité recherchées.

Voici nos conseils pour vous aider à choisir le bon parquet pour votre salle de bains.

Résister aux essences européennes non traitées

Il est important de choisir un parquet résistant à une forte humidité de l'air et aux projections d'eau, afin d'éviter les infiltrations qui laisseront des zones quotidiennement humide sur votre parquet.

Oubliez donc les essences européennes non traitées, seuls le frêne, le pin maritime, le peuplier et l'épicéa sont traités pour la salle de bains. Le traitement consiste à chauffer le bois pour modifier les molécules et ainsi le rendre résistant. Nous vous conseillons de sélectionner des essences de bois exotiques, naturellement résistantes et inaltérables : teck, kempass, merbau, bambou, ipé , wengé.

Ne pas poser de parquet flottant

Le principe du parquet flottant est d'imbriquer les lames entre elles. Celles-ci sont donc facilement altérables avec l'humidité et le changement de température. Il est donc nécessaire de privilégier une pose collée, le parquet est alors plus stable et permet aux lames de rester liées.

Eviter la vitrification

La vitrification empêche le parquet de respirer. Elle est déconseillée dans les salles d'eau, car elle provoque une stagnation de l'eau et endommage le film protecteur du parquet.

Si vous souhaitez avoir un aspect vernis, il faudra opter pour une finition huilée qui protège le bois sans l'étouffer. Il faudra cependant re-huiler votre parquet tous les 6 à 12 mois.

Adopter des mesures anti-humidité

Il est primordial de renforcer l'étanchéité du parquet. Au cours de la pose, vous devez dans un premier temps utiliser une colle époxy pour faire obstacle aux remontées d'humidité. Vous pouvez aussi pallier aux variations dimensionnelles entre les lames en utilisant des joints appelés « pont de bateau » en polyuréthane afin de contrôler l'écart entre chaque lame.

D'un autre côté il peut être bénéfique de mettre en place un système de VMC ou autres pour ventiler la pièce.

Les parquets stratifiés pour salles de bains

Pour une ambiance chaleureuse et chic, les stratifiés ont été conçu pour imiter les parquets en bois de tous types, tout en offrant un bon rapport qualité/prix. On trouve maintenant des imitations de sols en béton, de carrelages, voire des surfaces décoratives originales. Ils sont en général constitués d'un support en panneau HDF, collé sur une couche de contre-balancement pour la stabilité, et sur lequel on applique un papier décor recouvert d'une dernière couche synthétique qui lui confère sa résistance chimique, à l'usure et à l'abrasion.

Les stratifiés standards ne sont pas prévus pour les ambiances humides ou l'eau stagnante, car ils gonflent. Ne pas lessiver à grande eau par exemple. Mais des stratifiés pour espaces humides sont également proposés à la vente : vérifier les caractéristiques données par le fabricant.

A noter que concernant la pose de parquets stratifiés, on les trouve maintenant en grande majorité clipsables et donc sans joints ni colle. Pour gagner en isolation thermique (à éviter donc en cas de chauffage au sol) ou acoustique, on pose une sous-couche en mousse plastique ou carton

Des parquets aux essences écologiques

On notera que les fabricants s'engagent de plus en plus à utiliser du bois répondant à une exploitation écologique et durable : 3 organismes internationaux principaux proposent leur label :

- Le Forest Stewardship Council
- Le Program for Endorsement of Forest Certification
- Le Tropical Forest Trust

Au final, pour votre revêtement de sol poiur salle de bains

Lorsque vous choisissez un nouveau revêtement de sol pour votre salle de bains, optez pour un matériau imperméable, tant en surface que le long des coutures et des joints. Recherchez un produit qui ne développera pas de moisissure ou de mildiou lorsqu'il est exposé à l'humidité, et tenez compte de la glissance de la surface lorsqu'elle est sèche et humide. Bien que vous souhaitiez toujours garder le coût à l'esprit, rappelez-vous que les salles de bains sont généralement petites et que toute différence de coût est négligeable lorsqu'elle est répartie sur les années pendant lesquelles vous disposerez du sol.

Publié le : 05-12-2022

1620 vues

Cet article n'a pas encore d'avis, soyez le 1er à partager votre expérience avec notre communauté.

Aucune note

Votre e-mail ne sera pas visible
Séléctionnez de 1 à 5 étoiles
30 caractères minimum
Pour aller plus loin

Vous souhaitez rédiger un article de qualité, vous permettant de vous faire connaitre et d'améliorer votre référencement naturel ? Notre équipe de rédacteurs et de référenceurs est prête à rédiger entièrement vos contenus.

×